• La traite autrefois...






















    Poche à sel en cuir


     

    Le"  selou "  en bois tenu par une chaîne .


    Le seau à traire appelé " farrat "





    Le lait est versé dans la gerle.

     Les gerles sont  placées sur le char pour le transport jusqu'au buron.



    L'arrivée au buron , où la fabrication du fromage va commencer.



    Les vaches et leurs veaux sont rassemblés dans le parc à traire ( réalisé par les buronniers avec  du bois ).
    Les veaux sont séparés de leur mère , jusqu'au moment ou on va la traire. A ce moment là, on va chercher le veau, on le met sous le pis  durant environ une minute afin qu'il amorce la descente du lait. L'amorce faite, on attache le veau à la patte de sa mère et le buronnier peut commencer à traire.

    « BuronsDernier embrasement... »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 20 Mars 2009 à 22:46
    j'ai bien connus cette période.Maintenant tout est mécanisé.Et quand la tempête fit des dégâts dans le sud ouest, pas électricité pendant 3 semaines au village les gestes ancestrales sont revenues et l'entraide entre les ferme aussi.
    2
    Dimanche 22 Mars 2009 à 23:21
    Un autrefois qui perdure, ou tes photos sont extraites de ta malle aux souvenirs??
    Elles sont en tous cas le témoignage d'une vie rude de gens courageux, aux antipodes du "j'men foutisme" moderne qui me "hérisse"...
    Merci pour ce témoignage, Jackie, et à bientôt.
    Maëlle.
    3
    Lundi 23 Mars 2009 à 08:02
    Ces photos datent de 1982 .Cette façon de faire n'est plus d'actualité;pas hygiénique, pas rentable ...etc. Il est vrai que la vie de ces buronniers était particulièrement rude, solitaire.sans le moindre confort...
    Mais d'une certaine façon notre vie actuelle est tout auusi rude pour certains, cela se voit moins physiquement ...mais en profondeur ? Il me semble que l'homme n'a jamais été aussi seul !!!
    4
    Lundi 23 Mars 2009 à 13:34
    Ah, c'était du "boulot"...
    5
    Mercredi 25 Mars 2009 à 14:47
    Bonjour, Jackie.
    Tu as raison, la solitude qu'engendre la vie moderne est une source de souffrance pour beaucoup.
    Bonne journée, Jackie.
    6
    Jeudi 16 Juillet 2009 à 21:43
    Je trouve ces vaches trop belles vraiment
    7
    Mardi 25 Août 2009 à 21:16
    quelle bonne idée de diffuser ces images ; j'ai vu ça quantité de fois mais c'est fini ....
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :